29-09-2007

Permalink Pays: Mali

deuxieme jour, jeudi 30 aout

Réveil à 5h, et oui nous avons dormi dehors et nous n'avons pas pensé que le soleil se levait aussi tot. nous avons donc pu profiter du magnifique lever de soleil au porte du desert. Le reste de la journée, nous avons visité Tombouctou avec notre guide Mahmoud. Nous avons vu les différentes mosquées de la ville. On peut remarquer sur ces contructions la presence de morceaux de bois, ce sont des échafaudages permanents. Chaque année, la mosquée est enretenue pour palier à l'erosion, on se sert alors de ces echafaudages pour accéder au sommet du monument. Aucours de notre visite Marc a fait les magasins!!! Il en a profité pour essayer un grand boubou, c'est l'habit traditionnel que portent les hommes à Tombouctou.

10-09-2007

Permalink Pays: Mali

1er jour, mercredi 29 aout

Nous sommes partis le mercredi 29 aout.

 levé à 4h30, puis depart pour l'aeroport. Bien sur il ne faut pas oublier que nous sommes au Mali, car l'avion devait décoller à 7h15 et nous avons décollé vers 9h30. Heureusement, pour s'excuser la compagnie nous a offert le petit déjeuné. Concernant l'avion, il s'agit d'un tout petit avion, donc il y a beaucoup de sensations et surtout c'est tres bruyant. Apres une escale à Mopti, nous sommes arrivés à Tombouctou. Shinduc nous attendait. C'est un touareg, qui est chef d'un grand campement et c'est aussi la personne qui a organisé ce petit voyage. La première fois qu'on le voit, il est assez impressionnant, mais c'est une personne formidable. C'est le président des guides de Tombouctou. C'est aussi une personne qui possède une culture énorme. Il connait tout et en sa compagnie, on apprend énormément. C'est très étrange, car en allant au fin fond du Mali on ne s'attend pas à rencontrer des personnes aussi ouvertes sur le monde. Ils sont au courant de tous les sujets d'actualités,...                                                                                                                                                                             

Nous sommes arrivés dans la maison de Shinduc pour déposer nos affaires. Puis nous sommes allés prendre les 3 thés chez Rachid le frere de Shinduc. Rachid habite sous une tente touareg. Nous avons rencontré l'ensemble de cette grande famille. Nous avons aussi fait la connaissance de Mahmoud, qui aétait notre guide pendant ce voyage.                                                                                                                         

L'après midi, nous sommes allés nous promener dans Tombouctou avec plusieurs enfants du campement. Marc voulait leur acheter un ballon de foot. A notre retour, les équipes se sont formées et le match a pu commencer. Ce match réunissait une quinzaine d'enfants. Pendant ce temps, je les regardais jouer, enfin j'essayais, car d'autres enfants beaucoup plus petits sont venus s'installer autour de moi. C'était assez dynamique!!! (voir video)

Pour les repas (midi et soir), nous avons mangé à la "malienne". Tout le monde est assis par terre autour du plat principal (généralement du riz), une personne passe au début du repas avec une sorte de bassine et un pichet d'eau pour qu'on se lave les mains. Puis on peut commencer de manger, à la main! on utilise uniquement la main droite, car la main gauche est impure. Chacun prend la nourriture dans le plat principal et on en fait une boule pour ensuite la manger. A la fin du repas, on se lave à nouveau les mains de la meme maniere qu'en debut de repas.

Le soir, nous avons décidé avec Marc de dormir sur la plus haute terrasse de la maison de Shinduc. Nous avons donc passé notre premiere nuit aux portes du désert à la belle étoile.

 

10-09-2007

Permalink Pays: Mali

retour de brousse

voila je suis revenue de mon petit périple. C'est assez dur physiquement, mais ca vaut vraiment le détour. Ce voyage était magique. Nous sommes tous deux un peu épuisés mais heureux d'avoir vecu ces moments merveilleux. Le côté humain a été très important dans cette aventure et nous avons rencontré diverses personnes qui nous ont beaucoup apportés.

29-08-2007

Permalink Pays: Mali

avant le depart

coucou tout le monde, il est 00h35 et je vais aller me coucher car dans quelque heure (à 4h00), c'est le depart . Avec Marc nous prenons l'avion a 5h30 pour Tombouctou. Nous allons visiter une partie du Mali. Il est prévu d'aller dans le désert, de faire du chameau, remonter le fleuve niger en pinasse publique (3jours de bâteau), visite du pays Dogon, visite de la ville de Djenne, puis retour sur Bamako le 8 septmbre s'il n'y a pas de probleme.

voila le programme des jours a venir. Je ne pourrai pas me connecter durant cette periode, mais dès mon retour j'essaie de faire passer les photos.

Bise à vous tous 

27-08-2007

Permalink Pays: Mali

Memorial Modibo Keita

Nous avons visité le Memorial de Modibo Keita. Ce fut le premier président de la république du Mali. Plus precisemment, le 20 juillet 1960, Modibo Keïta est nommé chef du gouvernement de la Fédération du Mali (qui regroupe le Soudan Français et le Sénégal). Après l’éclatement de cette fédération, le 22 septembre 1960, il proclame l’indépendance du Soudan français qui devient la république du Mali. Il en prend la présidence.

Dans la piscine, il y a 3 caïmans qui symbolisent l'armoirie ou l'emblème de Bamako (capitale).

J'ai mis d'autres photos que nous avons faites au cours de cette balade.

26-08-2007

Permalink Pays: Mali

invitation par la famille Sangare

Aujourd'hui, nous étions invités, Marc et moi chez Sangare. C'est un collégue de Marc et c'est aussi son maitre de stage.

Pour se rendre dans cette famille nous avons rencontré un excellent taximan, très sympathique. Nous en avons profité pour faire une photo.

Il y a aussi des photos de la famille Sangare. Dado, la femme de Sangare est trés agréable et aussi tres bonne cuisinere. Comme d'habitude lorsqu'on mange chez des maliens, nous avons trop mangé. Nous avons commencé par un jus de Gingembre fait maison, puis une salade composée, des frites de patates douces (c'est un peu sucré), un enorme morceau de poisson, une cereale comme de la semoule (foutou, mais je ne suis pas sur, en tous cas, ca tient au ventre), un jus de bissap, puis le thé habituel accompagne de gateaux sables, et pour finir une salade de fruits.

Nous avons passé une bonne journee. Et cette famille est tres accueillante. 

26-08-2007

Permalink Pays: Mali

photos de Bamako

Voici qulques photos de Bamako prise lors de balades.

18-08-2007

Permalink Pays: Mali

le stage (suite)

Au début, Amadou m'a donné comme projet un concours auquel l'agence participait. Il s'agit de créer un concept et de dessiner les futures boutiques Orange Mali (pour les téléphones portables). Ce qui m'a étonnée, c'est que j'étais seule à travailler sur ce projet. Le stress aussi, c'est qu'il y avait quinze jours pour rendre trois propositions de concept. Ce n'etait pas tellement réalisable, enfin pour moi seule. J'ai vraiment eu quelques jours de galère. On est allé présenter le projet. Sur 8 agences contactées, deux ont répondu à l'offre. Mais Amadou a décidé de se retirer du concours, car Orange lui a proposé un autre projet avec un budget beaucoup plus important. De plus comme l'agence a la totalité des marchés orange ils ont choisit de laisser le concours à une autre agence. Mon travail n'a pas été très utile. Maintenant je suis sur un projet d'immeuble avec des appartements pour accueillir des touristes. Ce n'est pas très interressant.Je suis un peu decu, car au début Amadou passait du temps à me faire visiter des chantiers et m'expliquer diverses choses sur les manières de construire. Mais maintenant, il ne prend plus de temps. Je le vois a peine cinq minutes par jours. Et a chaque fois il me dit qu'il faut qu'il regarde ou j'en suis dans le projet, mais je l'attend encore, c'est pour ces raisons que Je vais peut etre raccourcir la durée du stage. a voir en plus je suis en relation avec un autre archi, qui me semble beaucoup plus disponible. Peut etre sera t il d'accord de me faire decouvrir l'architecture du pays.

17-08-2007

Permalink Pays: Mali

la grande famille

il y a une semaine, Amadou m'a invité à manger dans la grande famille. Je vais essayer de vous expliquer ce qu'est une grande famille. En Afrique, les gens ont ou avaient l'habitude de vivre en famille (les parents, les enfants, leurs époux et épouses, les petits enfants,...) Mais maintenant, les familles sont un peu éparpillées, donc c'est le lieu principal de réunion de l'ensemble de la famille. Pour le cas d'Amadou, la grande famille se situe chez ses parents. Le vendredi ou il m'a invité était un jour spécial, car son père fêtait ses 81 ans. Une grande partie de la famille a fait son possible pour pouvoir venir. Ce qui faisait pas mal de monde. Amadou a neuf frères et soeurs, plus les conjoints, compter quatre à cinq enfants par freres et soeurs, puis quelques grands oncles et tantes. Et j'allais oublié la grand mère d'Amadou qui a 101 ans. C'était très intéressant de partager ce moment avec cette famille très accueillante. Le père d'Amadou, Boubacar Sidibe, a été aux petits soins pour moi, toujours à se préoccuper que mon assiette soit toujours pleine et que je ne manque de rien. Il m'a beaucoup posé de question sur la france. Il admire vraiment notre pays. La conversation était très enrichissante. Le rapas ne se déroule pas comme en France. Tout d'abord on va dans une pièce ou tous les plats sont disposés sur table et chacun va se servir. Pour ma part, c'est la femme d'Amadou qui m'a servi. Malheureusement pour moi elle a la main lourde. J'ai eu le droit à deux assiétes bondées comme on ne peut l'imaginer. J'ai eu beaucoup de mal, et je n'ai pas fini la deuxieme assiette. En plus il y a avait des morceaux de boeuf, donc meme avec beaucoup de volonté, je n'ai pas pu manger la viande. Pour manger, chacun s'installe par terre ou sur le peu chaise disponible à l'extérieur. Il ne faut pas oublier les mouches toujours présentent pendant les repas. Il faut toujours veiller qu'elles ne se posent pas sur les aliments. Le repas est très animé, car les africains sont très expressifs, en particulier les soeurs d'Amadou. A la fin, j'ai été conviée avec un petit groupe de la famille, à entrer dans le salon pour boire le thé. (j'en ai profité pour m'affaler sur un sofa et essayer de digérer cet énorme festin. J'ai passé une agréable journée et j'ai aussi pu découvrir à quel point les liens familiaux sont très importants ici.

14-08-2007

Permalink Pays: Mali

Se faire soigner au Mali!!!

Ce matin je ne suis pas allée travailler, car  Cécile (une nouvelle connaissance de l’auberge) est tombée malade. Apparemment ça a commencé samedi. Pendant le week end elle est allée se faire soigner dans une clinique malienne. Enfin quand je dis soigner c’est un bien grand mot. Ils lui ont fait des tests et ils ont révélé qu’elle a le paludisme. Ils lui ont fait une injection, mais ils ont surdosé,  résultat elle a perdu connaissance.. Par la suite elle a eu le droit à une perf. Quand j’ai appris tout ça hier soir, je lui ai conseillé d’aller voir des médecins français, ce qu’on a fait ce matin. Conclusion, on sait qu’il ne faut pas se laisser faire d’injection (problème d’hygiène des seringues, on risque d’attraper le sida…) sauf transfusion en cas de réel danger. De plus les médecins maliens donnent une quantité importante de médicaments pour soigner tout et n’importe quoi. Ils partent du principe que tu as peut être le palu, ou la tourista  ou autre chose. Alors ils te donnent un cocktail. C’est assez dangereux, le médecin français nous a dit que dans l’ordonnance prescrite, deux médicaments ne pouvaient pas être associés. C’est vraiment n’importe quoi.

Maintenant Cécile va mieux, il lui faut du repos et prendre les médicaments prescrits par le médecin français.

Cette après midi, j’ai rencontré Karim. Il est footballeur pro, il joue dans l’équipe nationale du Mali. Mais je sais pas s’il est bien connu. Il a déjà joué dans l’équipe du Koweit. Il est déjà venu faire des match en France, Suisse, Angleterre, Allemagne.

En ce moment au mali c’est le championnat du Mali. Ca se termine dans quelques jours, et il lui reste un match à jouer.

Je n’ai pas oser lui demander le prix de son salaire, mais apparemment ca lui permet de vivre, car il ne fait rien d’autre que joueur de foot.

12-08-2007

Permalink Pays: Mali

la famille de Marc

Le week end dernier, Vincent ('l'oncle de Marc) est arrivé avec  Sally sa femme et ses enfants Marie et Vincent Junior. Ils habitent au Mali depuis un ans. Marc loge chez eux. Puis, Baptiste (le cousin de Marc) et sa copine Mélanie sont arrivés. Ce n'est pas terminé, ensuite Illona et son frère JB (neuveux de Sally), Zak (frère de Sally) et ses enfants Malick et Bakari. Voila une grande famille et surtout on se croirait en colonie de vacances. J'ai mis une photo du petit groupe. Comme vous pouvez l'imaginer il y a beaucoup d'ambiance. Ca bouge tout le temps et surtout je crois que ces enfants sont infatigables. Enfin ils sont vraiment plein de vie, c'est génial.

Baptiste et Mélanie sont partis pour un séjours de 10 jours environ pour visiter le Mali. Au programme: visite du pays Dogon et surtout passer quelque jours avec des Touaregs dans le desert. Les déplacements se feront à dos de chameaux. Je vous expliqerai cela lus tard, car avec Marc nous allons surement faire le même sejours à la fin de nos stages. J'ai vraiment hâte de le faire.

Hier, Vincent et Sally nous ont emmenés au restaurant. C'était très sympathique. Vers 22h, un groupe de musiciens maliens est arrivé et ils ont très bien joué. La musique malienne est très entrainante.

Après nous sommes allés boire un verre à la "Terrasse". C'est un lieu assez interressant. Description rapide, c'est situé au dessus d'un night club. Comme le nom l'indique c'est une grande terrasse couverte à l'aide de plaques comme les hangars. Mais la déco interieure est un bonheur. Comme quoi avec rien à l'origine on peut faire un espace très vivant. J'ai pris des photos mais ca n'a rien donné, trop sombre.

Pour résumé, la soirée était très réussie. Merci beaucoup à Vincent et Sally.

02-08-2007

Permalink Pays: Mali

la télévision malienne

Je ne peux omettre de parler des programmes télé du Mali. Il y a de nombreux feuilletons du genre "feux de l'amour". La plupart proviennent du Brésil. Je donne quelques noms pour situer le style: Ruby, La femme de Lorenzo...

Il y a aussi la star'ac malienne, ca s'appelle Case Sanga. Bien sûr, le décor du plateau est très en dessous de star'ac.

Et puis il y a les clips. Je vais pouvoir vous en faire profiter. Regarder la vidéo jointe. La musique est bien, mais il faut porter une certaine attention sur la chorégraphie.

01-08-2007

Permalink Pays: Mali

stage

J'ai commencé mon stage lundi. Sachant que la semaine dernière j'ai eu quelques problémes pour trouver l'agence d'archi. L'adresse que j'avais été érronée. Heureusement que je suis au Mali, car ici les gens font le maximum pour nous aider.

C'est une des plus grandes agences de Bamako. Elle employe 8 personnes (archi, secrétaire, ingénieur,dessinateur,...)

Les bureaux se trouvent à côté d'un chemin de terre. C'est assez sommaire, en plus avec la saison des pluies, tous les matins il y a de l'eau sur les sols. Cosca, le dessinateur passe me chercher en moto à 8h pour m'emmener à l'agence, car c'est assez loin de l'auberge.

Ici personne ne porte de casque. il y a beaucoup de motos ou scoots pour éviter les bouchons. La première fois c'est très impressionnant, je ne suis toujours pas rassurée sachant que les accidents de la route sont assez courants ici. Mais cela m'évite de prendre le "sutrama", ce sont les bus verts, enfin "bus" c'est un grand mot. En réalité, il s'agit de fourgon qui en sont à leur 3ème vies, sans vitre, et assez cabossés. Le système consiste à prendre le maximum de monde: ambiance identique aux vendanges, on est serré les uns contre les autres, et là encore tout depend à côté de qui vous tombez.

Samedi, Amadou, mon patron m'a emmené visiter des chantiers et des projets finis. Bien sûr ca ne reflete pas la réalité du Mali, car seul une minorité habite ces maisons.

28-07-2007

Permalink Pays: Mali

les premières photos

je mets trois photos, ce n'est pas beaucoup, mais les prochaines suivront bientot.

25-07-2007

Permalink Pays: Mali

premier jour à Bamako

avec un peu de retard je vous fais parvenir mes émotions de ma première journée dans Bamako:

 

Cette nuit s’est bien passée : fenêtre ouverte (tant pis pour les bêtes) , ventilateur, moustiquaire et produit anti-moustique. Je suis réveillée vers 4 h (je pense) par l’appel à la prière depuis le mausolée. Réveil à 7h30, et oui soucis de décalage, car ça fait 9h30 en France. Petite douche pour se rafraîchir, séchage des chevaux avec l’aide du ventilateur (et oui on fait avec les moyens du bord).

Puis je me mets du spray anti-moustique, un pour le corps et un pour les vêtements.

 

Je rencontre dans l’auberge Camille. Elle est venu seule au Mali pour réaliser un dossier sur l’économie, l’agriculture, l’artisanat du pays. On décide de se rendre dans le centre pour découvrir Bamako. C’est à 20 min de marche. Tout change comparé à la France. On n’a plus aucun repère. Ici, c’est les voitures qui prennent la priorité. Il y a des feux tricolores mais seulement pour les voitures, quand ils sont respectés. Tout grouille de partout, il ne faut jamais traverser sans avoir regardé 2 ou 3 fois pour s’assurer qu’on a le temps de passer. On manque plusieurs fois de se faire écraser. Même les Maliens ont des difficultés pour traverser.

 

Un tout de pollution, d’une multitude de voitures, mobylettes, charrettes, vélos se côtoient comme ils peuvent. Et au milieu de tout ça, les piétons sont peu de chose croyez moi. On risque à tout moment de se faire faucher, car les trottoirs sont étroits, et les véhicules effleurent les trottoirs. Ensuite les caniveaux, ils sont ouverts, ce sont des tranchées sur le bord des rues de la ville. Il faut imaginer l’odeur. On trouve vraiment de tout dedans. Arrive le plus dur, des personnes sont allongées sur les côtés souvent à même le sol. Même si je m’étais préparée, c’est toujours très difficile à voir et à encaisser. Ce genre de chose peut arriver en France, mais remis dans un contexte particulier, sans aucun élément familier auquel on peut se raccrocher, cela est vraiment déstabilisant. C’est un énorme choc culturel aussi. Il n’y a pas vraiment de magasins, car tout se passe dans la rue. C’est comme un énorme marché.

 

Lorsqu’on arrive dans le centre, tout s’accélère. Nous sommes en permanence en contact avec les Maliens. Ils sont en général très propre, seulement au milieu de la foule se trouvent quelques personnes encore plus pauvres qu’en général. Celles-ci sont assez sale, mais il faut faire abstraction, car avance et arrive un moment on est en contact avec elles. C’est assez dur quand même pour moi. Il y a aussi des images qui restent : un homme ayant perdu l’utilité de ses jambes, qui se déplace en laissant traîner ses genoux et qui avance à l’aide de ses bras, un autre au coin d’une rue qui mendie, celui la n’a plus de main ni de pied, je pense que c’est un lépreux, et bien d’autres choses aussi tristes.

 

Par la suite, les vendeurs deviennent plus oppressant, deux nous suivent un long moment. Ils ne nous lâchent pas malgré nos multiples demandes. Camille n’en peu plus tout comme moi, mais elle commence à devenir agressive. Le soucis dans le centre, c’est qu’il n’y à aucun espace à l’écart où l’on puisse souffler cinq minutes.

 

Heureusement Marc vient de rentrer sur Bamako. On le rejoint pour manger avec lui. Le moment de bonheur de la journée. De plus voir quelqu’un de familier permet de retrouver quelques repères.

 

Marc a voulu me faire profiter du thé malien. C’est très amer, on n’imagine même pas à quel point. Et bien sur, ça se boit bouillant. En plus on boit les 3 thés, c’est une tradition. Le premier, c’est le plus fort. C’est vraiment bizarre. Mais c’est à faire.

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

 

1 - 2 - Suivante

Amandine

Note: 3,3/5 - 18 vote(s).

Dans ce carnet

Archives

Pays visité(s)

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)